Digestat

dig

Après avoir été digéré pendant quelques dizaines de jours en condition mésophile (37°C) ou thermophile (55°C), le résidu de méthanisation contient une fraction non dégradée de la matière organique initiale et l’ensemble des matières minérales ; signalons également que le procédé n’entraîne pas de perte en eau (minime au travers des condensats du biogaz). Le schéma suivant présente les différentes fractions obtenues.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

ETUDIER / OPTIMISER / RENTABILISER

%d blogueurs aiment cette page :